Poisson à Cuba
Poisson à Cuba
Poisson à Cuba
Caroline Hargnieux

Voyage de pêche à Cuba : le luxe au naturel

L’authenticité : c’est ce qui fait tout le charme de Cuba ! Un voyage sur cette belle île des Caraïbes ne serait pas complet sans les moments de partage avec les locaux et la découverte de leur culture. Or, s’il est une activité qui fait pleinement partie du quotidien des Cubains, c’est bien la pêche. Ici, les pêcheurs aguerris côtoient les amateurs curieux à la recherche de prises exceptionnelles, de challenge, ou simplement d’instants uniques de communion avec la nature et les habitants.

Avec l’équipe de lux-travel.fr, nous vous proposons d’explorer Cuba autrement, en embarquant sur les bateaux de pêcheurs pour arpenter les mangroves, les récifs, la mer et les lacs à la découverte de poissons et de sensations.

Sommaire

Comment organiser votre voyage ?

À Cuba, la pêche est une affaire d’État. Les locaux ont la ferme interdiction d’utiliser leurs propres embarcations pour transporter les touristes et tout habitant qui contreviendrait à cette règle pourrait être accusé « d’enrichissement personnel ». Ainsi, pour que votre voyage se déroule sans encombre, vous devrez faire appel à un guide officiel, assermenté par le gouvernement. Il est d’ailleurs de coutume de lui laisser un pourboire, puisqu’il reverse une partie de ses bénéfices à l’état. Mais ne voyez pas nécessairement ce système comme une mauvaise chose. Au contraire, c’est l’assurance de choisir un séjour qui soutiendra activement l’économie locale.

Rencontre avec la culture cubaine

Ce voyage est une excellente occasion de faire connaissance avec les Cubains. Pour les habitants, la pêche est un mode de vie qu’ils se plaisent à partager avec les curieux. Laissez-vous guider et plongez-vous avec enthousiasme dans leur quotidien. À leurs côtés, vous vivrez une expérience enrichissante : ils vous apprendront à fabriquer une ligne, parfois à partir d’éléments trouvés sur les berges, à capturer des appâts, ou encore à préparer le poisson… N’hésitez pas à les interroger sur le lancer « à la Cubaine », ils se feront une joie de vous enseigner leur technique.

Où pêcher à Cuba ?

Tarpons, bonefish, permit, blackbass… Les eaux cubaines vous promettent de beaux combats à la hauteur de celui cité par Ernest Hemingway dans son fameux roman « Le vieil homme et la mer ».

L’archipel des Jardins de la Reine

C’est l’un des spots les plus prisés des Caraïbes et les pêcheurs doivent parfois réserver leur accès près de 10 mois à l’avance. Composés de plus de 600 îles, les Jardins de la Reine sont en réalité un Parc National, régi par des règles de préservation environnementale : la pêche commerciale est interdite et certaines espèces sont protégées. La zone offre des terrains variés qui conviennent pour la pêche à la mouche ou au lancer : flats (hauts-fonds), cayos (petites îles), récifs de corail, ou encore mangrove. Cette diversité permet de réaliser un « grand slam », qui consiste à attraper 3 sortes de poissons en moins d’une journée. Ainsi, Cuba est idéal pour s’attaquer au trio : bonefish, tarpon, permit. Parmi les autres variétés présentes, vous trouverez des hippos, mutons snappers, barracudas, carpes rouges, thazards, mérous…

L’archipel des Jardins du Roi

Cet ensemble d’îles est situé sur le littoral nord, et abrite plusieurs zones de pêche célèbres pour leur diversité.

Cayo Santa Maria

Si vous êtes à la recherche de tarpons, vous ne serez pas déçu ! Dans les chenaux ou dans les flats, vous pourrez obtenir des spécimens de toutes tailles. Les adeptes de pêche à la mouche et au lancer trouveront leur bonheur sur ces terres préservées où la pêche commerciale est strictement interdite. Le lieu a en effet été classé « réserve de biosphère » par l’UNESCO et possède une faune et une flore merveilleuses à observer.

Cayo Paredon Grande

Cet îlot est l’habitat de prédilection du bonefish et du permit. Ses flats fermes de sable blanc sont parfaits pour la pêche à la mouche. D’ailleurs, vous trouverez aussi le tarpon nécessaire à la réalisation du grand slam. Pour vous attaquer à Paredon Grande, nous recommandons de venir entre mars et juillet ou entre septembre et octobre.

Nous vous conseillons également de faire un tour à Cayo Cruz et de découvrir le village de pêcheur situé sur Cayo Ensenachos.

Lago Leonero

Le paradis du blackbass, au sud-est de Cuba ! Situé au sein d’une réserve naturelle, ce lac sert de domicile à de nombreux spécimens de toutes tailles. Encore méconnu des touristes, qui se rendent plus souvent sur les archipels, Lago Leonero possède ses propres guides, qui accueillent les initiés dans leur centre de pêche construit sur la rive-ouest.

Las Salinas san Lazaro

Un immanquable de la pêche à Cuba, situé dans le parc national de Zapata. Ouvert toute l’année, cette zone dispose de flats favorables au bonefish et au permit. Si vous êtes dans ce secteur, n’hésitez pas à vous rendre sur les berges du Rio Hatiguanico pour tenter d’attraper quelques snooks et tarpons.

Cayo Largo

Les plages de sable blanc, la mer azur, les œufs de tortues marines… Cayo Largo est la représentation parfaite de l’île paradisiaque. De nombreux hôtels ont élu domicile sur cette bande de terre, à 40 min de vol de La Havane. La zone de pêche s’étend sur plus de 200 km² (chenaux, récifs, flats…). Cette destination est fortement recommandée pour les pêcheurs qui voyageraient avec des amis non initiés, ou avec leur famille. En effet, l’île propose diverses activités pour que tout le monde puisse en profiter à sa façon !

Cet article vous a plu ? Partagez le !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Nos articles qui pourraient vous intéresser