Caroline Hargnieux

Pourquoi les cigares cubains sont-ils si spéciaux ?

Les cigares cubains ont la réputation mondiale d’être les meilleurs que l’argent puisse acheter. Qu’est-ce qui les rend si spéciaux ?

Sommaire

Une longue histoire et un goût unique

Tout d’abord, le tabac est cultivé à Cuba depuis des centaines d’années et les agriculteurs disposent d’une grande expérience dont ils peuvent tirer parti. De plus, le tabac est comme le raisin, en ce sens qu’il prend les arômes du sol dans lequel il est cultivé, de sorte que seul le tabac cubain aura le même goût que le tabac cubain. Les fabricants de cigares de l’île ont un produit unique que personne d’autre ne peut reproduire.

Il se trouve que le tabac cubain est excellent pour les cigares, les plantes de l’ouest du pays étant particulièrement appréciées. Dans les environs de la ville touristique de Vinales, vous trouverez d’innombrables fermes de tabac, grâce à l’excellent goût que la terre donne aux cigares.

Une denrée recherchée

Si les matières premières des cigares cubains sont de première qualité grâce à leurs propriétés naturelles et aux connaissances humaines, un élément de marketing est également en jeu. Dans la première moitié du XXe siècle, Cuba est devenu un terrain de jeu pour les riches Américains et les cigares un symbole de richesse et de succès aux États-Unis.

Après la révolution cubaine et l’imposition de l’embargo commercial américain, les Américains ne pouvaient plus visiter facilement Cuba et il était impossible d’importer des cigares. Cela n’a fait qu’ajouter à la légende.

Quelle est la prochaine étape pour les cigares cubains ?

En outre, le gouvernement communiste de Cuba exerce une forte emprise sur l’industrie du cigare. Si cela signifie que des contrôles de qualité stricts sont en place, cela permet également aux fonctionnaires de La Havane de contrôler l’approvisionnement et de maintenir des prix élevés. Cela rend les cigares plus désirables.

Cuba est peut-être synonyme de cigares, mais il existe des producteurs rivaux. En fait, les aficionados affirment que certains cigares nicaraguayens sont en fait de meilleure qualité que leurs rivaux cubains. Pour les fumeurs occasionnels, cependant, rien ne vaut l’attrait d’un cigare cubain.

  • A lire également : Notre guide complet de l’artisanat et des usines de tabac à Cuba

10 choses que vous ne saviez pas sur les cigares cubains

Dans l’imaginaire populaire, Cuba et les cigares vont de pair. Si vous souhaitez vous procurer des cigares cubains, voici dix faits amusants que vous ne connaissiez peut-être pas auparavant.

Ils étaient à la mode dans l’Europe du 16e siècle

En 1492, Christophe Colomb débarque à Cuba et ramène plus tard des cigares en Europe. Ils ont connu un succès massif sur le continent et sont devenus un accessoire incontournable dans les années 1500.

Ils sont traditionnellement difficiles à obtenir

Les cigares sont partout sur l’île, mais ce n’est pas le cas ailleurs. En raison de l’embargo commercial américain, il a longtemps été impossible de se procurer des cigares à moins de connaître quelqu’un qui se rend à Cuba.

Vous devrez les payer cher

Même à Cuba, un bon cigare vous coûtera un joli penny. Si vous voulez un Cohiba ou un Uppmann décent, vous devrez payer environ 25 dollars, bien que vous puissiez obtenir des cigarettes de moindre qualité à des prix plus abordables.

Ils sont roulés à la main dans des usines qui ont des rouleurs officiels

Les rouleurs de cigares passent leurs journées à construire les cigares recherchés, accompagnés par les lecteurs de la fabrique, qui lisent à haute voix la presse officielle cubaine. Cette pratique traditionnelle se poursuit apparemment encore aujourd’hui, bien que certaines usines mettent également la radio en marche.

Fidel Castro fumait des Cohibas

La marque Cohiba est l’une des plus grandes et des plus célèbres de Cuba, et elle a eu les faveurs de l’ancien dirigeant cubain Fidel Castro. Il a commencé à fumer à l’âge de 14 ans et n’a guère été représenté sans cette marque pendant des décennies, distribuant même des éditions spéciales de Cohibas aux officiels en visite.

Il y a beaucoup de faux dans le monde

Si vous allez à Cuba et que vous avez envie d’acheter des cigares, faites attention à ne pas vous faire arnaquer. Des arnaqueurs entreprenants ont fait de l’artisanat en roulant de faux cigares bourrés de feuilles de bananier et d’autres matériaux désagréables, alors assurez-vous d’acheter dans un magasin officiel.

Ils ont un goût unique

Le tabac est comme le vin dans la mesure où son goût dépend du sol dans lequel il est cultivé. Par conséquent, seul un cigare cubain peut avoir le même goût qu’un cigare cubain. Bien entendu, les saveurs changent également dans les différentes régions du pays.

Ils ne sont peut-être plus les meilleurs du monde

Pour beaucoup de gens, les cigares cubains sont incontestablement les meilleurs, mais certains experts affirment que ce n’est plus nécessairement vrai. Avec l’amélioration des normes dans les pays rivaux comme le Nicaragua, le Honduras et la République dominicaine, les aficionados ont commencé à remettre en question la domination de l’industrie cubaine du cigare.

Les rouleurs de cigares sont des travailleurs hautement qualifiés

Un rouleur expérimenté peut produire plus de 200 cigares par jour. En espagnol, un rouleur de cigares est connu sous le nom de « torcedor ».

Des cigares empoisonnés ont été utilisés lors d’une tentative d’assassinat de Fidel Castro

Le leader révolutionnaire cubain a été un grand fumeur pendant de nombreuses années, et la CIA a tenté d’utiliser son habitude contre lui. L’une des nombreuses tentatives d’assassinat étranges a consisté à envoyer des cigares empoisonnés en cadeau à Castro, qui a survécu à l’attentat.

Cet article vous a plu ? Partagez le !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Nos articles qui pourraient vous intéresser