Cueva del Indio - 1
Caroline Hargnieux

Conseil de voyage : Cueva del Indio à Viñales

J’ai eu l’occasion de voyager plusieurs fois à Viñales, lors de ma première visite j’avais remarqué la grotte de stalactites Cueva del Indio. Je n’ai pas eu la chance de m’y rendre lors de ma première visite, mais j’ai vu beaucoup de photos de cet endroit et cette fois-ci je voulais faire ces photos par moi-même. Je me suis donc rendu à cette grotte lors de mon dernier voyage à Cuba.

La grotte karstique est très facilement accessible avec le bus Hop-On-Hop-Off. Vous pouvez également y accéder à pied en principe, mais il faut tout de même marcher environ 6,5 km, ce que je trouve personnellement un peu trop. Il vaut donc mieux être habitué à faire de petites randonnées avant de se lancer dans le parcours à pied. Le bus vous laisse sortir sur le parking du côté opposé de la route de la grotte. Je vous invite vivement à ne pas oublier de consulter les horaires de bus afin de connaitre les horaires retour car l’attente peut être un peu longue, si vous ne l’avez pas prévu. Si vous voulez d’autres conseils de voyage vous pouvez vous rendre sur le blog SoVoyageurs, qui donne de nombreuses astuces et guides sur des voyages aux quatre coins du monde.

Sommaire

Entrée de la Cueva del Indio

Après être descendu du bus, il suffit de traverser la route et de suivre le panneau « Cueva ». Vous traverserez un petit pont en bois, puis vous tournerez à gauche et vous vous retrouverez devant le chalet pour payer l’entrée. Peu de temps après, vous pourrez voir une scène imaginaire, censée être calquée sur la population indigène.

Lorsque nous sommes arrivés sur place, nous avons remarqué qu’une jeune femme qui était assise avec nous dans le bus, jouait maintenant le rôle de la femme indigène en costume. On a trouvé ça assez rigolo, mais c’est normal ce sont les locaux qui travaillent là-bas. Quelques mètres plus loin, nous sommes entrés dans la grotte et cela nous a vraiment impressionné.

Visite de la Cueva del Indio

Déjà, en entrant dans la grotte, la température diminue considérablement, mais je n’étais pas mal à l’aise et je trouve que l’on respire assez facilement. La Cueva s’ouvre d’abord sur des escaliers solide et facile d’accès, puis sur un passage étroit qui mène à l’embarcadère. La grotte est très bien éclairée et les petits lieux où il faut regarder sont signalés avec la lumière. Il faut vraiment prendre son temps pour ne rien manquer.

Les chemins sont bétonnés et à la fin, il y a un embarcadère pour les bateaux. Le fait que la grotte soit navigable est dû à un petit barrage peu après la sortie de l’autre côté de la crête. Le voyage en bateau ne prend pas beaucoup de temps. Le bateau va plus loin dans la grotte, puis il revient au quai et continue jusqu’à la sortie en tout, peut-être 15 minutes de balade.

N’oubliez pas la boutique de souvenirs

Après avoir quitté le bateau, il y a de nombreuses occasions de faire des provisions de souvenirs de Cuba et de Viñales. Il y a vraiment presque tout ce que l’on peut trouver à Cuba en matière de souvenirs : des photos, des jouets, de l’artisanat, des humidificateurs, des vêtements et des livres.

Si vous n’avez rien trouvé encore pour votre famille et vos amis, vous trouverez certainement quelque chose ici même si ce n’est qu’un coupe-papier en bois. J’ai fait des réserves de livres, tout le monde peut trouver ce qu’il veut.

Conclusion sur la Cueva del Indio

La vallée de Viñales est la zone karstique de Cuba, c’est donc absolument logique d’y aller pour visiter une grotte. Dans l’ensemble, j’ai trouvé que c’était un peu trop touristique, mais j’ai bien aimé la grotte en elle-même. La grotte est un peu moins grande que certaines grottes que j’ai eu l’occasion de visiter en France. J’ai déjà vu quelques grottes de stalactites dans ma vie et j’ai trouvé que celle-ci valait la peine d’être vue. L’éclairage était très bon et indiquait les points de vue les plus importants, c’est essentiel d’avoir ce type d’éclairage dans une grotte car il n’est pas toujours simple de tout voir et la Cueva del Indio est bien aménagé pour cela.

Le seul point noir, c’est qu’il nous a fallu un peu moins de 90 minutes pour attendre le prochain bus. C’est pour cela, que je vous ai dit au début de l’article de bien prévoir l’heure du bus retour car cela peut être un peu long. Nous avons donc eu le temps de déguster une délicieuse glace et c’était pas si mal.

Cet article vous a plu ? Partagez le !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Nos articles qui pourraient vous intéresser