Voyager à Cuba pour pas cher et avec peu d'argent

Cuba est l’une des destinations les plus prisées des voyageurs d’Amérique latine et des Caraïbes en raison de ses plages et de ses paysages magnifiques, de sa culture caribéenne, de sa population chaleureuse, de la curiosité suscitée par son système politique et économique, entre autres raisons.

Avant de voyager à Cuba, vous pourriez penser qu’il difficile de voyager dans ce pays avec peu d’argent, car tout est conçu pour que le touriste paie le prix fort en matière de restaurants, d’hébergement et de transport. En réalité, lorsque vous vous organisez bien, Cuba est l’un des pays les moins chers pour voyager et dans cet article, nous allons vous expliquer comment vous pouvez vous rendre dans ce pays avec peu d’argent et tirer le meilleur parti de votre budget.

Comment se rendre à Cuba de la manière la moins chère

Actuellement, en raison du fort flux touristique à Cuba, un grand nombre de compagnies aériennes sont venues offrir leurs services sur l’île, dont plusieurs de ce que l’on appelle les « Low Cost » ou low cost comme Wingo, qui fait que le moyen le plus économique de rejoindre Cuba est de prendre un vol à l’aéroport international de La Havane (Jose Marti).

Les pays qui proposent les vols les moins chers vers l’île sont les États-Unis, le Mexique et la Colombie. Je vous recommande donc, si vous ne venez d’aucun de ces pays, d’y faire une escale avant de poursuivre votre route vers Cuba ou de comparer les prix de votre pays d’origine et de choisir la meilleure option, car il existe des vols à partir de 130 USD aller-retour et moins de 80 USD aller-retour au départ de l’un de ces pays.

Un autre fait qui peut vous intéresser, surtout si vous vous séjournez en Europe, est que de depuis Cologne (Köln) en Allemagne, il y a des vols à partir de 200 USD dans chaque sens vers Cuba, vous pouvez donc inclure une escale en Allemagne avant de poursuivre votre voyage vers Cuba.

Conditions d’entrée à Cuba

En général, tous les étrangers qui souhaitent entrer à Cuba doivent se conformer aux exigences suivantes :

Le passeport : Il doit être valide et avoir une validité minimale de six (6) mois à compter de la date d’entrée à Cuba.

Vol retour de Cuba : Vous devez être en possession d’un billet d’avion indiquant que vous quittez Cuba pour retourner dans votre pays ou pour une autre destination. Dans CE LIEN, vous trouverez comment l’obtenir de manière économique.

Visa ou carte de touriste : Avant d’entrer à Cuba, vous devez avoir, selon votre nationalité, soit un visa de tourisme, soit une carte de touriste, qui est valable pour une période de 30 jours.

Je vous recommande de vérifier quel est le document dont vous avez besoin en fonction de votre pays d’origine. Par exemple, les Colombiens n’ont besoin que de la carte de touriste, qui peut être achetée pour environ 60 000 COP (20 USD) directement au comptoir de la compagnie aérienne à l’aéroport ou au consulat.

Assurance médicale de voyage : Pour entrer à Cuba, vous devez disposer d’une assurance médicale de voyage valable pour la durée de votre séjour sur l’île. Dans CE LIEN, je vous montre comment obtenir une assurance voyage bon marché.

Déclaration douanière : Il s’agit d’un formulaire qui vous sera fourni par les membres de la compagnie aérienne avec laquelle vous voyagez ou directement à l’aéroport où vous déclarez la somme d’argent et les marchandises que vous apportez à Cuba.

Ce n’est pas une condition d’entrée, mais je vous recommande d’essayer d’obtenir au moins 10 à 20 CUC (pesos cubains convertibles ou monnaie pour les touristes) dans votre pays d’origine, car cela vous évitera de faire la queue pour changer de l’argent à votre arrivée et vous permettra de vous rendre au centre-ville et d’obtenir plus d’argent dans le centre à la fois en CUC et en CUP (pesos cubains, monnaie nationale. Plus tard, j’expliquerai son utilité) et de ne pas perdre beaucoup d’argent en changeant.

Comment se rendre de l’aéroport international de La Havane (Jose Marti) au centre-ville, de la manière la moins chère

Croyez-le ou non, l’un des frais d’entrée les plus lourds est le coût du transport de l’aéroport international de La Havane au centre-ville, car une fois que vous avez quitté l’aéroport, la seule chose qui vous emmène au centre-ville est l’ancien et le nouveau taxi, qui vous coûtera entre 25 et 35 CUC (je vous expliquerai plus tard la question de la monnaie, mais c’est à peu près le même montant en euros). Vous pouvez diviser ce coût avec un maximum de 4 personnes, ce qui vous laisse payer environ 7 à 9 CUC, ce qui est encore beaucoup.

Ne vous inquiétez pas, il existe en fait un moyen de ne payer qu’un seul CUP (peso cubain, équivalent à 4 cents USD) pour aller de l’aéroport de La Havane à n’importe quel endroit du centre. Non ! pas de blague, voici comment vous pouvez le faire :

Lorsque vous quitterez l’aéroport international de La Havane, vous trouverez des taxis neufs et anciens, ne vous laissez pas emporter par l’un d’entre eux. Sur votre droite ou votre gauche, vous trouverez des bureaux de change. Si vous n’avez pas de CUC, changez environ 20 euros (j’expliquerai plus tard pourquoi il est préférable de prendre des euros et non des dollars et encore moins des cartes de débit ou de crédit), le taux de change est bon et ce montant sera suffisant pour vous permettre de vous rendre à La Havane et d’en revenir.

Après avoir changé de l’argent, sortez de l’aéroport à droite jusqu’à une route principale, prenez cette route sur la droite et continuez tout droit pendant environ 25 à 30 minutes, vous trouverez le terminal 2 de l’aéroport, là vous verrez une autre route, prenez-la sur la gauche et de là, vous atteindrez une route principale appelée avenue Rancho Boyeros, traversez-la et cherchez l’arrêt de bus (ou guaguas comme on les appelle à Cuba). Au fait, si vous vous sentez perdu quelque part en chemin, vous pouvez demander à n’importe qui de vous indiquer le bus qui va au centre-ville (Vieille Havane). Une fois arrivé à l’arrêt de bus, qui vous prendra environ 35 – 40 minutes au total, prenez le P12 qui vous fera payer 1 CUP. Si vous payez avec 1 CUC, assurez-vous de récupérer 23 CUP ou demandez à un local d’échanger 1 CUC contre 24 CUP. Ce bus vous emmènera dans toute l’avenue de l’Indépendance, en passant par la place de la Révolution, où vous prendrez ensuite l’avenue Carlos III, pour arriver au Vedado, au Centro et au Capitole. En général, les logements se trouvent dans ces zones, il s’agit donc de localiser votre logement sur une carte et de demander à un habitant où vous pouvez descendre à proximité.

Comment et où changer de l’argent à Cuba pour économiser le plus possible

L’un des aspects à prendre en compte lors de votre voyage à Cuba est le change, car comme nous vous l’avons dit précédemment, deux devises sont en cours dans le pays ; la première est le CUC ou peso cubain convertible, cette devise est destinée au touriste et équivaut à environ 1,1 euro. La seconde est le CUP ou monnaie nationale du peso cubain, qui est la monnaie utilisée par la population cubaine. 1 CUC équivaut à 24 CUP.

Pour votre voyage, vous devriez prendre des euros en espèces pour changer directement à Cuba, parce que l’euro est moins taxé que le dollar, donc vous recevrez une plus grande somme d’argent pour le change.

À noter également, les cartes de débit ne fonctionnent pas très bien sur l’île, et il y a aussi des taxes et des frais pour leur utilisation, et pour finir, il n’y a pas beaucoup de distributeurs automatiques. Les cartes de crédit ne sont pas acceptées dans la plupart des endroits, vous aurez donc du mal à payer dans les établissements qui les utilisent.

Il est préférable de changer de l’argent directement dans la Habana vieja, dans l’une des deux maisons de change autorisées par le gouvernement, ce qui vous donnera le meilleur taux. Les deux se trouvent sur l’Avenida Obispo, l’un sur l’avenue et l’autre en arrivant sur la Plaza de Armas. Il est préférable d’y aller entre 8 et 9 heures du matin, entre 13h30 et 14h00 ou entre 16h30 et 17h00. Cela évitera les longues files d’attente qui se forment pour changer de l’argent.

Une fois que vous êtes dans la maison de change, je vous recommande de changer 50% de votre argent en CUC et les autres 50% en CUP parce que si vous suivez les conseils que je vous donnerai plus tard pour voyager pas cher à Cuba, vous devrez payer une grande partie de vos dépenses en CUP. Certains établissements locaux acceptent cette monnaie plus que le CUC par exemple, mais il est quand même bon d’avoir des CUC quand il s’agira de vous transporter entre les villes ou de payer votre logement. Il est important que vous ayez les 2.

Le change de CUP ne peut être obtenu que dans les maisons de change de la Habana vieja, puisque celles situées à l’aéroport ne changent que pour le CUC.

Si vous comptez vous rendre dans une autre ville que La Havane, je vous recommande de changer suffisamment d’argent pour vous déplacer pendant votre séjour dans la capitale, car dans les autres villes, les taux de change sont moins favorables, les maisons de change sont plus rares, de sorte que vous voyagerez moins cher si vous changez votre argent directement à La Havane.

Comment obtenir un logement bon marché à Cuba

Avec l’augmentation du flux touristique à Cuba, de plus en plus de personnes proposent leur maison pour héberger les voyageurs pendant leur séjour sur l’île. Ce type d’hébergement, appelé « Casas Particulares », est le moins cher et le plus enrichissant, car il permet de partager avec des familles cubaines et de mieux connaître leur culture. Certains d’entre eux sont même adaptés en auberge pour les routards, avec des chambres partagées pour économiser davantage.

Le prix par nuit dans une maison privée bon marché se situe entre 10 et 30 CUC. En général, s’il s’agit d’une maison privée, si vous voyagez avec quelqu’un d’autre, vous pouvez diviser les frais, donc par exemple si la chambre coûte 30 CUC, vous finirez par payer 15 CUC, ce qui n’est pas mal.

Comment manger bon marché à Cuba

Un des aspects qui m’a le plus surpris lors de mon voyage à Cuba est la différence de prix que l’on peut trouver entre un restaurant touristique et un restaurant local (on les appelle là-bas « Paladares ») ; ces derniers sont les moins chers à Cuba.

Dans un restaurant touristique, un plat typique peut coûter entre 5 et 10 CUC, tandis que dans un restaurant local, le même plat peut coûter entre 25 et 50 CUP ou son équivalent en CUC serait de 1 et 2 CUC. Je vous recommande donc de vous éloigner des zones touristiques pour manger et, lorsque vous avez faim, d’aller dans les ruelles environnantes et d’explorer jusqu’à ce que vous trouviez un Paladar, c’est parfois un peu difficile, mais en demandant autour de vous, vous en trouverez sûrement un.

En général, les maisons privées ne vous laissent pas cuisiner, car la plupart d’entre elles proposent leurs propres menus à des prix touristiques, je vous recommande donc d’aller tout simplement chez un Paladar pour économiser de l’argent sur la nourriture.

Comment se déplacer à Cuba de manière économique

Se déplacer à Cuba peut être un défi pour le voyageur, puisque tout le monde essaiera de vous faire voyager dans les bus ou les taxis touristiques, mais en réalité vous pouvez opter pour d’autres alternatives pour entrer et sortir des villes. Il s’agit d’ailleurs d’un des postes de dépense les plus importants, puisque de nombreuses personnes veulent profiter des touristes en pratiquant des prix gonflés. Nous recommandons qu’avant de monter dans un bus, un taxi ou autre, de bien vous renseignez sur son coût auprès de la population locale.

Pour se déplacer à La Havane, il n’est pas nécessaire de prendre les vieilles voitures de luxe qui offrent un tour des sites touristiques pour 35 CUC. En fait, presque tout est situé à distance de marche du centre et si vous sentez que vous fatiguez et souhaitez rapidement revenir à votre logement, prenez un bus (guagua) public qui coûte un CUP. Le même principe s’applique dans toutes les autres villes, grandes ou petites.

Pour vous déplacer de ville en ville, vous pouvez opter, au lieu des bus touristiques, pour les taxis collectifs, que vous partagerez généralement avec les familles cubaines qui souhaitent se rendre d’une ville à l’autre ou les « guaguas » locales qui vous emmènent d’un endroit à l’autre sur de courtes distances. Il est malheureusement interdit aux étrangers de monter à bord des autobus qui font de longs trajets entre les villes et qui sont destinés aux citoyens cubains. Pour les voyages longue distance, je vous recommande d’établir une relation temps/argent, car si vous voulez économiser de l’argent, vous devrez sacrifier du temps de trajet et faire de courts trajets en bus ou en taxi partagés d’une ville à l’autre jusqu’à votre destination, mais si vous préférez gagner du temps, vous devrez investir plus d’argent dans les bus touristiques.

En fonction de la route que vous voulez emprunter à Cuba, je vous recommande de demander aux habitants où monter à bord du Guagua ou du taxi collectif qui vous convient le mieux. Voici quelques prix approximatifs pour se déplacer de La Havane vers d’autres endroits :

  • La Havane – Varadero : 30 – 40 CUP dans le Guagua local à Matanzas et de Matanzas 10 – 15 CUP à Varadero.
  • La Havane – Viñales : Taxi collectif jusqu’à Pinar del Río pour 5 CUC et de Pinar del Río à Viñales, prendre un bus local pour 2 CUP. Si vous y allez avec 3 autres personnes, vous pouvez négocier un taxi collectif directement à Viñales pour 5 – 6 CUC.
  • La Havane – Trinidad : C’est un long voyage et il est difficile à faire avec les transports locaux, un taxi collectif ne vous prendra que si vous venez accompagné de 3 personnes supplémentaires pour 20 CUC.

Vous pouvez aussi essayer de faire du stop, pour être honnête, nous n’avons pas essayé cette méthode, mais nous avons rencontré des gens qui disaient que c’était relativement facile à faire.

Comment obtenir un Internet bon marché à Cuba

L’Internet à Cuba est encore un peu difficile d’accès par rapport à d’autres pays où presque partout il y a une connexion. Sur l’île, pour avoir accès à l’internet, vous devrez acheter une carte prépayée que vous pourrez utiliser pendant une heure dans certains lieux publics comme les places principales ou à proximité de certaines attractions touristiques ; certains restaurants et hébergements disposent d’internet, mais il est plus cher d’y séjourner ou d’y manger que d’acheter la carte. La connexion n’est pas très bonne et a tendance à tomber facilement.

L’option la moins chère pour obtenir la carte prépayée est de se rendre directement dans les bureaux de l’entreprise ETECSA qui offre ce service. À La Havane, il y a un bureau principal dans la rue Obispo, en face de la maison de change qui se trouve dans cette rue. Vous pouvez donc en profiter lorsque vous changez de l’argent pour acheter la carte. La carte prépayée coûte 1 CUC aux bureaux, alors profitez-en et achetez-en plusieurs si vous estimez avoir besoin de plus d’une heure d’internet pendant votre voyage. Le solde de la carte peut être cumulé, c’est-à-dire que vous pouvez utiliser 10 minutes un jour, un autre jour 20 et ainsi de suite.

Je vous recommande d’acheter la carte dans les bureaux d’ETECSA parce que si vous l’achetez dans la rue où vous trouvez des personnes qui l’offrent, ils vous feront payer 3 CUC et l’autre option qui est dans les magasins de téléphone privés vous fera payer 2 CUC.

Budget pour les voyages « low cost » à Cuba

Si vous appliquez les conseils que nous vous avons donnés plus haut, votre budget journalier approximatif en euros pour un voyage bon marché à Cuba peut être le suivant :

  • Hébergement : 10 – 20 EUR par personne et par nuit
  • Nourriture : 6 – 8 EUR par personne et par jour, y compris 3 repas, des collations et des boissons
  • Transport : 10 centimes d’euros par personne et par jour à l’intérieur de la ville (bien que, comme je l’ai déjà dit, tout soit accessible à pied dans les villes) et entre les villes, en fonction de l’endroit où vous voulez aller.
  • Activités : Tout dépend de ce que vous voulez faire, voici quelques prix : 
        – Sortir à une fête 5 – 10 EUR
        – Aller au musée : 2 – 8 EUR
        – Aller à la plage depuis La Havane ou Matanzas (Varadero) : 1 – 2 EUR
        – Aller au cinéma : 8 centimes d’euro.
  • Internet : 1,5 EUR par heure.

Comme vous pouvez le voir, si vous voulez aller à Cuba, vous pouvez le faire avec un budget journalier qui peut commencer à 16 euros et qui augmentera en fonction de ce que vous voulez faire et de l’endroit où vous voulez aller, bien que la vérité est que les meilleurs plans à Cuba sont libres et impliquent simplement de parler et de partager avec ses habitants, de marcher dans ses rues imprégnées de son histoire et de se détendre et de profiter de la beauté de cette île des Caraïbes.

Les escroqueries et les pièges à touristes les plus fréquents de Cuba

Une façon d’économiser de l’argent à Cuba est d’éviter de tomber dans les escroqueries et les pièges qui, en raison de l’impact élevé du tourisme sur l’économie de ce pays, ont surgi et affectent le voyageur et l’image qu’il se fait de l’île. Voici quelques-unes des plus courantes :

  • Vente de cigares contrefaits : si vous voulez emporter quelques cigares en souvenir, je vous recommande de les acheter dans des endroits fiables, car vous trouverez beaucoup de gens qui disent appartenir à des coopératives, mais qui vous vendent en fait des cigares qui ne sont pas si purs et qui sont parfois faits de feuilles de bananier.
  • Les festivals de salsa gratuits au « Buena Vista Social Club » : Lorsque vous vous promenez dans les rues de La Havane, vous rencontrerez très probablement quelqu’un qui vous demandera l’heure et qui, après une conversation, vous dira qu’il vous invitera au festival de salsa qui aura lieu au bar où joue le Buena Vista Social Club. En réalité, c’est un prétexte pour vous emmener dans un bar afin que vous consommiez une boisson qui vaut au moins 5 CUC et que vous achetiez à cette personne une boisson avec laquelle elle gagnera une commission pour vous y emmener.
  • El callejón de Hamel : Tout comme le festival de salsa mentionné ci-dessus, lorsque vous vous promenez à La Havane, quelqu’un peut s’approcher de vous et entamer une conversation qui, à un moment donné, portera sur la question « Êtes-vous allé à El callejón de Hamel ? C’est une ruelle qui fait partie d’un centre culturel, elle est décorée de peintures murales et de sculptures, la personne insistera pour vous y emmener et une fois que vous y serez, elle essaiera de vous faire acheter des œuvres d’art, participer à un spectacle ou acheter des boissons ou de la nourriture à prix fort, tout cela afin de recevoir une commission.
  • Les pièces ou billets de Che Guevara : Certains des billets et pièces de CUP portent l’image de Che Guevara gravée sur eux et certains habitants vous feront croire qu’ils sont rares et précieux, alors ils essaieront de vous les vendre au double ou au triple de leur valeur (3 CUP), ce qui n’est pas beaucoup, mais le fait est qu’ils essaient de profiter de vous pour être un touriste. En fait, vous pouvez les obtenir n’importe où comme monnaie d’échange lorsque vous payez quelque chose.
  • À propos des prix : en tant qu’étranger, certains vous considéreront comme une mine d’or et essaieront de vous faire payer des prix élevés pour beaucoup de choses et d’autres vous demanderont simplement de l’argent dans la rue. Ma recommandation est de ne pas tomber dans ce piège, même si c’est peu d’argent pour vous et beaucoup pour eux, car cela ne fait qu’encourager une mauvaise habitude chez ces habitants.

On espère que tous ces conseils vous aideront à faire votre voyage à Cuba avec peu d’argent !