Salsa cubaine
Salsa cubaine
Salsa cubaine
Caroline Hargnieux

Guide de la salsa Cubaine : Tout ce qu'il faut savoir

La salsa est une musique très populaire cadencée avec une danse vive. Elle est connue un peu partout dans le monde. Plusieurs cultures l’ont adoptée et l’ont personnalisée. Cependant, celle qui reste la plus célèbre est la salsa cubaine.

Sommaire

Qu’est-ce que le terme « salsa » ?

La salsa revêt deux significations, une signification littérale et celle figurée. En effet, en Espagnole, elle signifie « sauce ». Au sens figuré du terme, elle signifie « piquant » ou « charme ». C’est un style musical qui est d’origine cubaine. Cependant, ce terme va faire du chemin pour avoir son sens actuel, car littéralement il ne désignait que « sauce » jusqu’en 1973. Mais, il faut attendre les années 1990 pour que la Salsa soit totalement associée à la danse et commence par gagner en notoriété et faire de nouveaux adeptes jusqu’à nos jours.

Pour en savoir plus sur l’histoire de la Salsa, faites un tour sur le-monde-isnardi , le champion du monde de Salsa Esteban Isnardi donne tous ses conseils et anecdotes en exclusivité.

La naissance de la salsa cubaine en tant que musique

La musique salsa est un ensemble de styles. Elle a sa source dans le  » son « . Ce dernier est un genre musical qui a fait son apparition au lendemain de l’indépendance du Cuba. C’est le croisement des musiques  » rumba  » et le  » son  » qui a donné naissance à la salsa cubaine. Il faut dire que jusqu’en 1973, le  » son  » continuait à dominer la culture musicale des Cubains. Cette musique est un brassage de la culture de l’Afrique de l’Ouest et des Caraïbes. La salsa va connaître de l’évolution au contact de plusieurs cultures, mais sera principalement ancrée à son origine cubaine. Du coup, elle sera enrichie lentement d’autres instruments musicaux et même des structures du cha cha cha et du mambo. Elle va même emprunter l’utilisation de la guitare espagnole pour continuer à se transformer et s’enrichir.

La salsa cubaine en tant que danse est une improvisation de pas. Elle se danse à deux où l’homme est celui qui guide la femme. Cependant, on peut la danser seul ou même à plusieurs. Elle est encore plus intéressante lorsqu’elle se danse entre plusieurs couples. Il y a aussi le style d’un leader avec deux ou de nombreux partenaires.

Le contenu de la salsa cubaine en pratique

La salsa est un regroupement de plusieurs musiques reparties autour d’un noyau rythmique appelé « clave« . Cette pluralité de styles musicaux fait la particularité de salsa à Cuba. Dans la pratique, ce qui est déterminant dans ce contenu de la salsa, c’est la structure du rythme qui est maintenu durant toute la musique. 

C’est un ensemble de mesures fortes composé de trois notes et d’une mesure faible faite de deux notes. Ces aspects font ce qu’est réellement la salsa dans sa pratique en tant que label cubain.

Vos erreurs en salsa – Vidéo 

Comment faire les pas de la salsa cubaine ?

La danse de salsa se base sur des principes de pas. Les pas sont alternés de gauche et de droite. En plus, ils sont inversés entre les deux partenaires. Cependant, il y a une pluralité de pas de danse. La technique de danse la plus populaire est dite « L.A ». Ici, c’est le cavalier qui prend le devant et qui est le guide. Cette danse se déroule comme suit.

  • Le temps N° 1 : l’homme avance le pied gauche puis il décolle le pied droit.
  • Le temps N° 2 : il repose le pas droit.
  • Le temps N° 3 : ensuite, il ramène derrière le pas gauche.
  • Le temps N° 4 : pour finir, il marque une pause.

Les quatre temps qui suivent sont dans l’ordre inversé.

  • Le temps N° 5 : cette fois-ci, c’est le pas droit qu’il recule et il décolle le pas gauche.
  • Le temps N° 6 : ensuite, il repose le pas gauche.
  • Le temps N° 7 : puis il ramène devant le pas droit.
  • Le temps N° 8 : enfin, il marque de nouveau une pause.

Pour la partenaire, les pas sont à chaque moment inverse à celui de l’homme. La partenaire commence donc par le temps N° 5. En revanche pour la salsa à Cuba, il faut rappeler aussi les autres pas à la mode. Il existe le principe derrière/derrière contrairement au principe derrière/devant issu du L. A. Le « pas croisé » est le mouvement derrière/derrière, mais cette fois-ci le pied principal est orienté sur le côté au moment du recul. Pour les pieds de rumba, ils sont déplacés sur gauche et droite.

Cet article vous a plu ? Partagez le !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Nos articles qui pourraient vous intéresser